• La VMC simple flux

Une VMC quelle qu’elle soit permet d’assainir l’air ambiant par extraction de l’air vicié via un réseau de gaines de ventilation, reliant les pièces d’eau (WC, cuisine, salle de bain) à un groupe (moteur/ventilateur) généralement situé dans les combles.
Le renouvellement de l’air est, pour une VMC simple flux, assuré par des grilles d’entrée d’air situées sur les menuiseries de pièces telles que chambres, salon, bureau, .. (pièces sèches).

L’air chassé est de l’air chaud, à plus forte raison que les bouches d’extraction sont situées en plafond ou en partie haute des cloisons. Il en résulte d’importantes déperditions de chaleur estimées en moyenne à 20% des déperditions  totales d’un pavillon (toitures, fenêtres, murs extérieurs, ..), soit pour une maison de 100m² une perte sèche pouvant aller de 300 à 500€ par an selon le mode de chauffage utilisé.

ventilation