Ventilation Mécanique Insufflée  VMI  ou  Positive Hygroréglable VPH

Quelle est la différence entre une VMI et une VMC ?

Le fonctionnement d’une VMI  © est opposé à celui d’une VMC.

  • Alors que la VMC aspire l’air vicié dans les pièces humides, la VMI ©insuffle l’air neuf dans ces pièces.
  • Au lieu de mettre le logement en dépression, la VMI © le met en surpression pour faciliter l’évacuation et donc le renouvèlement de l’air.
  • L’évacuation de l’air se fait par les bouches de sortie installées dans les autres pièces.
  • Parmi tous les systèmes de VMC, la VMI © fait partie des plus performantes.

L’installation d’une VMI est très facile et convient à une rénovation

A la différence d’autres systèmes de VMC qui nécessitent d’importants travaux, l’installation d’une VMI est très simple.

  • Il suffit d’installer dans les combles le ventilateur (équipé ou non d’une résistance électrique).
  • Une seule bouche d’insufflation est nécessaire, deux au maximum si la surface du logement est très importante.
  • Les sorties d’air se font par les fenêtres grâce aux grilles d’aération et par des bouches d’aération installées dans les pièces humides.
  • L’installation d’une VMI est rapide.

La ventilation par insufflation est un système de ventilation qui permet le renouvellement d’air par insufflation d’air neuf dans le logement et s’oppose donc à la VMC qui quant à elle extrait l’air vicié des pièces humides.

Dans le cas de la VMC l’air neuf entre par des entrées d’air généralement installées sur les fenêtres, tandis que dans le cas d’une ventilation par insufflation, l’air sortira via ces entrées d’air ou via les défauts d’étanchéité du bâtiment.

Généralement installée dans les combles, la centrale de ventilation par insufflation prend l’air neuf dans le lieu où elle se trouve (ex dans la toiture), pour l’insuffler dans le logement généralement par une seule bouche. Elle est normalement équipée d’un filtre G4, afin de ne pas insuffler dans la maison les particules en suspension dans l’air qu’elle aspire. Contrairement à la VMC qui fait entrer de l’air neuf non filtré, elle présente un avantage hygiénique et de salubrité important et permet la filtration de pollens et  odeurs le cas échéant.

Il est conseillée de l’ équiper d’une résistance, qui s’active lorsque l’air devient trop froid et descend sous une température donnée (programmable en moyenne 15°) ou de la coupler avec un système de réchauffement de l’air.  Les débits de renouvellement de la ventilation par insufflation sont souvent supérieurs à une VMC autoréglable ou VMC hygroréglable. Ce couplement avec un système de préchauffe s’avère donc important pour ne pas occasionner de l’inconfort en pulsant de l’air trop froid dans le logement.

La consommation électrique globale est positive , l’économie en énergie en entrant de l’air tempéré compense largement la consommation de chauffage liée au renouvellement de l’air.

  • La ventilation VMI© offre de nombreux avantages en matière d’installation, de confort et d’économies d’énergie.

    • Un renouvellement efficace de tout l’air du logement grâce à la surpression;
    • Une installation simple, rapide, discrète, et silencieuse;
    • D’insuffler de l’air filtré et possiblement préchauffé dans le logement, ce qui limite l’utilisation du chauffage;
    • D’utiliser la chaleur perdue dans le logement;
    • D’assécher les pièces humides.
    • La surpression du logement peut aider à un meilleur tirage de la cheminée à foyer ouvert