Pour mieux comprendre s’il est possible de boire l’eau d’un adoucisseur, il est important de différencier l’eau douce et l’eau adoucie.

On distingue l’eau adoucie de l’eau douce. La première est devenue douce grâce au système d’adoucissement, tandis que la deuxième est dépourvue de calcaire par nature. Ces eaux ne sont donc pas totalement identiques.

Quand l’eau est-elle douce ?

Rappelons que la teneur du calcaire dans l’eau s’exprime en degrés (°F) et permet de connaître son niveau de dureté, autrement appelé titre hydrotimétrique (TH).

On considère qu’une eau est douce en dessous de 15°F et dure au-dessus de 25°F. Ainsi, des départements comme la Lozère ou les Vosges bénéficient d’une eau naturellement douce, tandis que l’eau est particulièrement dure dans le Nord et dans l’Hérault, ou certains coins de l’Isère  avec des TH supérieurs à 35°F

Quand adoucir l’eau ?

C’est à partir d’un niveau de dureté de 25°F qu’on peut envisager de s’équiper d’un adoucisseur d’eau pour éliminer le calcaire. En dessous, l’adoucissement n’est pas indispensable et non rentable.

L’adoucissement réduit le calcaire mais ne modifie pas la quantité de minéraux dissous. Et c’est ce qui différencie une eau adoucie d’une eau douce. Celle-ci est effectivement naturellement pauvre en calcaire et en minéraux dissous.

Maintenant, qu’en est-il de la consommation de l’eau adoucie ? Est-elle moins bonne pour la santé qu’une eau douce ?

Peut-on boire l’eau d’un adoucisseur ?

Que les futurs acquéreurs d’un adoucisseur se rassurent, l’eau qui provient d’un adoucisseur reste parfaitement potable. L’eau adoucie est donc tout aussi bonne pour l’organisme que l’eau douce, et n’engendre aucun problème de santé.

Les idées reçues sur l’eau adoucie

Parmi les clichés concernant les adoucisseurs, on retrouve celui qui véhicule l’idée que l’eau traitée devient impropre à la consommation. Or, une eau adoucie a seulement perdu les ions calcium et magnésium, qui sont responsables de la formation du calcaire. L’eau d’un adoucisseur reste donc tout à fait potable, et contient simplement moins d’élément qu’avant d’être traitée, ou pour certains adoucisseur elle contient des éléments transformés (exemple adoucisseur au CO2, calcaire transformé en bicarbonate)

L’eau d’un adoucisseur sans danger pour la santé

Une eau est considérée comme potable lorsqu’elle répond à des normes strictes données par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé). L’eau d’un adoucisseur est conforme à ces réglementations, et est donc parfaitement potable.

Votre eau n’est donc pas moins bonne pour la santé, et reste tout à fait potable : soyez rassuré !

Les précautions à prendre avec l’eau adoucie AU SEL:

L’eau issue d’un adoucisseur au sel est enrichie en sodium. Ce nutriment est essentiel au fonctionnement de l’organisme, car il maintient l’hydratation du corps et permet la contraction des muscles.

Mais attention, boire de l’eau adoucie est tout de même déconseillé à plusieurs catégories de personnes sensibles :

  • Les bébés,
  • Les femmes enceintes,
  • Les personnes cardiaques ou souffrant d’hypertension,
  • Ainsi que celles qui suivent un régime sans sel.

Les personnes qui ont des problèmes de santé avec le sel peuvent cependant se rabattre sur un adoucisseur sans sel. Il en existe plusieurs sortes  ( en savoir plus)

  • L’anti-calcaire magnétique
  • L’anti-calcaire électronique
  • L’adoucisseur au CO2
  • L’osmoseur

Ces solutions adoucissantes n’augmentent pas la teneur en sel et permettent par conséquent de boire de l’eau adoucie en toute sérénité.

Enfin, pour que l’eau adoucie reste parfaitement potable, il faudra entretenir régulièrement votre adoucisseur. Un défaut d’entretien peut provoquer une prolifération de bactéries dans l’eau.

En somme, l’adoucisseur est une bonne solution pour éliminer le calcaire tout en conservant la potabilité de l’eau. Les personnes sensibles au sel peuvent opter pour un système d’adoucissement sans sel afin de pouvoir boire de l’eau adoucie.