Systèmes physiques :

Les systèmes physiques, évitent l’incrustation du calcaire sur les installations sans aucune modification de la composition de l’eau ni la nécessité de produits chimiques ou de sel.

Le changement continu de polarité à vitesse constante provoque la formation de microcristaux de calcaire non incrustants. Ce procédé, connu comme étant la nucléation, permet de faire en sorte que le calcaire n’adhère pas aux tuyaux ou aux éléments thermiques de l’installation.

Adoucisseur Magnétique: Convient aux applications industrielles , peu fiable pour l’application domestique

L’adoucisseur magnétique est un système anticalcaire physique basé sur la pose d’aimants autour d’un tuyau.  Il comprend un boîtier ou tuyau de traitement doté d’une série d’aimants.

L’adoucisseur magnétique a un rendement variable étant donné que divers facteurs peuvent l’altérer, comme le débit de l’eau ou le type d’installation. C’est pourquoi, il est impossible de dimensionner l’efficacité du traitement.

Les systèmes à aimants permanents conviennent à des applications industrielles  où les débits d’eau sont constants, les canalisations homogènes. Au contraire, au niveau domestique, les résultats obtenus sont aléatoires étant donné que ces systèmes ne sont pas adaptés à des débits variables, des canalisations avec une grande variété de matériaux n’ayant pas la même perméabilité magnétique (cuivre, acier galvanisé, aluminium, PVC, polyéthylène, etc.)

Électronique ou  à effet capacitif : peu fiable et rendement aléatoire pour le domestique et  industriel 

Grace à des bobines enroulées autour du conduit d’alimentation d’eau principale, l’appareil crée un champ d’attraction alternativement attractif et répulsif des molécules d’eaux bipolaires lors du passage du courant alternatif.

De cette façon, nous altérons la structure de l’eau et nous allons favoriser la cristallisation des ions de calcium et des ions de bicarbonate dissous dans l’eau pour former des microcristaux de calcaire non incrustants.

Le rendement de ce système dépend, en premier lieu, de la permittivité des matériaux. La  permittivité  est la capacité de polarisation de chaque matériau ; tous les matériaux ne se polarisent pas avec la même intensité.

Il faut considérer que ces systèmes se montent dans des installations déjà existantes. Nous pouvons trouver une grande variété de matériaux qui composent les tuyaux : cuivre, PVC, polyéthylène réticulé, acier galvanisé, polyéthylène et aluminium, polyéthylène de haute densité, etc.

L’effet capacitif  semble s’estomper rapidement avec la distance et les différents types de matériaux. Cet argument sous-entend qu’il faut un anti-tartre par appareil à protéger…

Systèmes chimiques :

Adoucisseur à Sel :  Limitations pour des eaux très dures, précautions pour régimes sans sels

L’eau perd sa dureté durant son passage à travers une résine échangeuse où les ions calcium et magnésium sont remplacés par des ions sodium.

Cela dénature l’eau car les ions calcium et magnésium sont absents ce qui altère le goût de l’eau.

Dans l’eau adoucie, la teneur en sodium augmente. C’est par un procédé d’échange d’ions que l’eau dure est adoucie. Les ions calcium et magnésium responsables du calcaire sont remplacés des ions sodium via une résine.

Cela ne procure toutefois pas un goût salé à l’eau. Le goût salé du sel de cuisine par exemple naît de la liaison entre le sodium et des chlorures. Dans l’eau adoucie, le nombre de chlorures reste identique. Donc, on peut dire tout au plus que l’eau contient du sodium, mais normalement un goût salé est à peine perceptible.

Conséquences pour les personnes qui suivent un régime limité en sodium

Il n’est pas conseillé aux personnes qui suivent un régime contrôlé en sodium ou un régime sans sel de boire de l’eau adoucie. La teneur en sodium de l’eau adoucie est certes assez basse, mais cela peut toutefois encore être trop pour quelqu’un qui suit un régime pauvre en sodium.

Ce système demande une régénération avec de l’eau claire, ce qui implique une surconsommation de l’eau. L’eau saturée est donc rejetée dans les égouts après la régénération du système. L’adoucisseur d’eau au sel nécessite un entretien régulier en raison des risques de pollution liée à l’accumulation de l’eau dans la résine.

Adoucisseur à sel  le système nécessite un changement fréquent des cartouches de sel quand l’eau est très dure, ce qui finit également par endommager l’adoucisseur.

Adoucisseur au CO2 :

En injectant du CO2 alimentaire dans l’eau, le calcaire est fixé en bicarbonate et dissout dans l’eau au lieu de se fixer aux parois et matériaux arrosé par l’eau.   Il n’y a aucune surconsommation de l’eau car un litre d’eau dure équivaut à un litre d’eau traitée. L’eau conserve tous ses minéraux. Par ailleurs, ce système induit une élimination des dépôts de calcaire au niveau des appareils et des canalisations. Il est dit écologique car il fonctionne avec un gaz dit alimentaire et ne provoque pas de pollutions.

Chimiquement parlant le carbonate de calcium (calcaire) adhérent aux parois et conduits est transformé en bicarbonate de calcium non adhérent et en suspension dans l’eau suite  à l’injection du CO2. (pour en savoir plus)

Après adoucissement de l’eau avec l’adoucisseur au CO2, l’eau conserve ses propriétés minérales et ne présente aucun risque pour la santé. Elle peut être bue et son goût n’est pas altéré.

Adoucisseur à polyphosphates : peu fiable pour le domestique

L’adoucisseur à polyphosphates contient des cristaux de polyphosphates dans une cartouche. Ces derniers vont se fixer sur le calcaire et diminuer ainsi sa capacité à se fixer dans les canalisations. Le calcaire neutralisé par le polyphosphate n’interagit plus avec la lessive,

L’adoucisseur d’eau au polyphosphate n’enlevant pas le calcaire de l’eau, ce dernier se dépose toujours sur les parois de douches et sur la robinetterie.

Système Physico chimique

Osmoseur :  Autant d’osmoseurs que d’appareils  ou points à traiter  ,consommation d’ eau élevée

L’osmoseur est  un appareil qui permet de purifier l’eau de façon localisée. Son installation se fait à un endroit précis et il s’agit généralement de celui situé sous l’évier.

Un osmoseur se présente sous la forme d’une filtration à plusieurs étages dans laquelle l’eau est d’abord débarrassée de ses polluants les plus grossiers puis, au fur et à mesure de sa progression dans les étages de filtration, des molécules plus fines, afin de ne délivrer finalement que de l’eau pure ou quasiment pure (> 98 % de H2O).

L’osmoseur fonctionne par système d’osmose inverse : l’eau subit une pression très forte et passe à travers une membrane poreuse qui retient toutes les particules en suspension et ne laisse passer que les molécules d’eau. Cela permet de séparer les particules gênantes de l’eau que l’on veut consommer. Celles-ci sont en permanence évacuées.

Le dispositif est composé de plusieurs filtres qui vont protéger la membrane et augmenter sa durée de vie. L’osmoseur permet de disposer d’une eau pure et exempte de déchets. Vous pouvez l’utiliser pour cuisiner ou simplement la boire sans craindre de tomber malade.

Avantages et inconvénients :

Son principal avantage est la possibilité d’éliminer toutes les impuretés, ce qui met à disposition une eau pure. Le goût et l’odeur de l’eau sont également améliorés.

Son principal inconvénient est qu’il  peut entraîner une hausse de la consommation d’eau. En effet, l’appareil rejette en moyenne une à deux fois la quantité qu’il purifie.  La  fréquence d’entretien doit être la plus régulière possible.